mardi 12 septembre 2017

NIOUSSES Ffwl ed Lleuw


- Le Ffwl Lleuw
[ex: Le moulin des Loups]
arrive d'ici fin septembre ou
début d'octobre...
...avec un plein le retour
de Pascal Ulrich en couverture. -

ELMORE D. "chez lui" en Wallonie,
entre Namour et Mons et NOUS espérons y être
et y rencontrer certaines, certains d'entre-vous.


UN FESTIVAL NO FORMAT ! ARRIVE...
...NOUS VOUS EN DISONS PLUS DANS LES PROCHAINS JOURS.

DELPHINE GEST, not' Caùmarate, expose bientôt à Lille,
dés le 29 octobre.
NOUS VOUS EN DISONS PLUS DANS LES PROCHAINS JOURS...
...Tout comme le  Flwl Lleuw 11 qui devrait paraître d'ici la fin du mois de septembre
et Le nouveau n° de Territoires sauriens
avec Jean Pierre Bertrand : De la Picardie.

samedi 9 septembre 2017

MARTINE FAIT DE L'AQUARELLE. ALAIN LIT... é-pi Chaù vaù d'allé !


Je suis heureux, heureux ! De partager avec vous ces pages de la revue l'Art de L'AQUARELLE à résonance mondiale qui consacre dans son n°34 deux pages à ma Cousine Martine Humbert Hornain et son véritable talent d'Artiste Aquarelliste, je pense à ses parents qui doivent être heureux, heureux de cela et particulièrement son père, mon parrain, qui était un talentueux "peintre du dimanche" (Audresselle, devenu internationale connu par la grâce du télé-film feuilleton "P'tit Quinquin" de Bruno Dumont s'en souvient !). Pour ma part, je me souviens que pré-ado, j'ai découvert Led Zeppelin via leur second album dont Martine de retour d'un camp d'ados avait beaucoup écouté et fini par acheter le 33 tours dont elle avait magnifiquement achevé l'illustration par un dessin psychédélique à l'encre de chine... Et deux titres de ce disque restent pour moi des petits perles du rock et de la pop made in England. Bravo Martine, BRAVO ! Et grand merci.





Sinon j'ai le plaisir, LE PLAISIR de vous annoncer eque min Caùmarate Alain Marc va lire très bientôt à Beauvais et que CELA sera plus qu'une lecture... voir ci dessous... pi Chaù vaù d'allé ! min pore fiu Alain.






vendredi 8 septembre 2017

Le Pelvis du roman du petit Robert.




ELVIS PRESLEY, une flamme éternelle de Robert Roman, paru aux éditions Le Camion Blanc et en vente dans toute les bonnes pharmacies, est un ouvrage sur le King par un fan mais qui propose une découverte du mythe du Pelvis qui n'est pas forcément du goût de tous les inconditionnels d' Elvis Presley car en effet, ici, l'auteur n'a pas cédé à la rédaction d'un nouveau livre qui ne NOUS apprendrait rien de nouveau. Il s'agit donc, ici, de proposer de regarder le mythe Presley sous d'autres angles et d'avoir peut-être une approche plus juste, voir humaine du phénomène du Pelvis, au risque de faire grincer des dents à prix le risque de l'écrire et de le publier.                                                                             
Christian-Edziré Déquenes



DE BALTIMORE... À MEXICO... En traversant le Kentucky sous La Lune Bleue et jusqu'à La Charité-sur-Loire

- Pascal Ulrich est à Mexico,
David Stone à Baltimore,
Elmore D. à La Charité-sur-Loire,
certains traversent le Kentucky
avec ou sans Mama
et NOUS tous alright,
Loups sous La Lune Bleue... -

Il arrive de Baltimore avec sa poésie dans le Ffwl Lleuw n°11, c'est David Stone qui reviens notre meute via la recommandation de Cheryl Penn d'Afrique du Sud...
...NOUS recherchons un volontaire pour traduire de l'anglais vers le français
son under the el 


Bonsoir Christian,

Merci pour ces trois passages consacrés à Pascal et au Contentieux.
C'était vraiment sympa. J'ai beaucoup apprécié. Jamais oublier le Strasbourgeois.
Il est exposé à Mexico, en ce moment, au club philatélique Lotomex qui fête ses 40 ans.
C'est Ana Barona, violoniste et ex de Pascal (je parle d'elle dans le "Rêveur Lucide") qui a monté cela.

Je vois que tu parles aussi de mon ouvrage sur Elvis (Ah, Blue moon of Kentucky, quel pied!) mais tu n'as pas précisé le titre.
Aussi, je te joins le flyer, pour ta gouverne et aussi, au cas où tu déciderais de l'afficher sur ton blog. Merci.

À bientôt.             Robert.


Bonjour Robert,

Je suis heureux d'avoir pu parler un peu de Pascal Ulrich et de le savoir à Mexico NOUS prouve qu'il vit toujours. 

Pour le Flyer de ton "Elvis" (Ah, Aussi, Blue Moon tout court) peux-tu me l'envoyer en fichier non pdf (car je n'arrive pas à l'ouvrir, en word CELA serait Alright comme Mama !) que je balance la sauce sur notre blog Lleuw. Sinon NOUS sommes que des Loups sous la Lune Bleue.

À bientôt.          Christian-Edziré

Elmore D. de Liège à La Charité-sur-Loire
(Et dire que j'ai manqué CELA...
...Mais de la suite joyeuse, via le blog Lleuw, ce samedi-dimanche)

mercredi 6 septembre 2017

On se souvient... PASCAL ULRICH - PASSAGE - 3. et Final.


S'intéresser en profondeur à l'oeuvre protéiforme et incarnée, en partie (ré)éditée par Les éditions du Contentieux dirigée par Robert Roman, c'est aussi prendre en compte dans l'intégralité de la fulgurance créative de Pascal Urich, la grande dimension de l'amitié profonde (voir les lettres reproduites dans l'épais : Le rêveur lucide [http://lechemindarthur.blogspot.com à la date du 03.09.2017] qui va lié et lie le poète-dessinateur-peintre de Strasbourg à son principal éditeur, aussi auteur de textes, de Toulouse et passionné d'Elvis Presley. Ensemble d'ailleurs, il réaliseront quelques publications : Commissures (voir notre page blog Ffwl Lleuw du 30 août 2017) et Fins de journées (monologues abstraits) constitué de cinq magnifiques dessins de Pascal Urich qui est là pour moi dans le graphisme qu'il a développé à son sommet (et c'est vraiment fort proche de certaines oeuvres que l'on peut découvrir dans l'art brut) et quatre textes en prose que nous dirons poétiquement décalés, écrits par Robert Roman ou à quatre mains (rien ne l'indique mais cela me semble probable ; en tout cas la trace de Robert Roman est bien là puisque : "...C'est nuit, un Elvis blond de 1956 chantera pour moi en balayant les déchets du port en noir et blanc. Il remuera les jambes comme avant et me donnera envie, encore, de sourire au passé. Ma crête est d'or."...
...De Robert Roman, NOUS attendons de lire a paraître, ou peut-être déjà paru, aux Editions du Camion Blanc et qui est annoncé comme certainement faire grincer les dents de nombreux fans du King.

Les éditions du Contentieux ont également édité L'issue existe dans le ventre étoilé d'un minuscule oiseau mort il y a très longtemps qui rassemble cinq textes et poèmes, plus deux dessins, de Pascal Ulrich qui NOUS est révélé comme plus sombre que jamais. 
Pour en savoir plus et commander :
Contact et renseignements : Robert Roman
Les éditions du Contentieux
7, rue des gardénias
31 100    Toulouse

lundi 4 septembre 2017

LA VIE DE JESUS ED BLEUZE selon Ch.Edziré


10 PLANCHES DE CAISSES À SAVON

À Bruno Dumont
1. La vie de Jésus – 1997.

Je cours... Bleu électrique dans le ciel orageux, mais ensoleillé. Lucide, comme Pascal de Strossburi, dans nos rêves il passe et repasse. Sans doute que je n'y comprend rien car j'ai l'accordéon de Chifton Chenier qui résonne trop dans le casque de ma mob et Gugusse dans le (rétro)viseur. Victoire au 100 bornes de Bailleul mais il sera le seul, unique coureur à franchir la ligne d'arrivée, tous les autres vont abandonner. Le vert imbécile des champs de poireaux ; les noires mottes de terre des champs labourés. Les feuilles d'or pendent aux arbres. O, là là ! Aîe ! Ouille ! L'aiguille dans le rouge, à voilà, elle arrive sans crier gare, comme à son habitude. En plein centre des années quatre-vingts-dix, la question des replis identitaires taraude un étudiant en travail social, histoire de devenir éducateur à la rue, histoire d 'écrire De la relégation à la participation... La caresse qui mord, Le baiser qui déchire, les urines sont bien trop foncée alors je bois de la flotte pétillante en forêt de Saint-les-Eaux, je pisse encore et à nouveau les urines s'éclaircissent, je poursuis la course, je m'enferme dans l'effort. Diplôme en poche, il visionne deux années plus tard La vie de Jésus ; Rhénondhious ed mahouse je peste avec une certaine de joie, de la jubilation en fait, là, c'est toute la grande messe qui est dite !... une espèce de minuscule croix gammée, sur un blason de toile accroché au mur à gauche du comptoir d'un troquet de Bailleul, ou dans le coin en ces endroits où les monts de poireaux pourrissent au bord des routes boueuses, et le jaune idiot des chicots de maïs de transformation, des espèces de jeunes skinhead ruraux de France, en Flandre qui s'ignorent même être skinhead dans leur esprit, une pauvre histoire d'amour, un jeune homme arabe qui en passe par là et trépasse ; des idées, des images et des souvenirs intimes s'entrechoquent !!! CELA glisse, CELA glisse, le long des routes communales et vicinales aux alentours des Monts des Flandres. CELA glisse, glisse et fini par déraper, CELA ne se passe même en banlieue Lilloise mais à Bailleul, vous savez là où il y a un hôpital pour les fous alors et puis surtout il a des poules noires, nous pouvons aussi dire mécréants, sur la bordure du chemin, avec dessous leurs plumes, leurs peaux, les pétages de plombs imbéciles des chasseurs... Je cours... . La vie de Jésus est un film qui raconte la vérité et Bienvenue chez les ch'tis sera une caricature, un mensonge et une honte, enfin pour moi, mais je n'y comprend sans doute rien car j'ai trop lu Pierre Bourdieu et Saïd Bouamama. La vie de Jésus, crucialement politique ! 

dimanche 3 septembre 2017

On se souvient... PASCAL ULRICH...- 2.

- Je suis un poisson ardent
dont la colère attise
les larmes d'Eros -

Extrait de Journal en noir

      En 2006, Pascal Ulrich écrit le "Journal en noir " - 109 aphorisme sur 31 feuillets - qu'il achève en juillet de la même année. Cioran, Nietzsche et Scutenaire, que l'auteur lisait régulièrement, ne sont pas loin mais il ajoute à ses pensées un dimension poétique voire surréaliste. En cela, il se rapproche des écrits fragmentaires de Jacques Rigaut que Pascal Ulrich n'oublie pas de saluer au 99ème aphorisme...
       Derniers Jets avant l'automne rassemble des poèmes écrits en 1992. Le mots "jet" est important car Pascal Ulrich travaillait peu ses textes et en fait, ceux-ci résultaient souvent d'un seul seul et unique premier jet... 
D'après Robert Roman.



Un peu plus de 350 pages de 21 cm x 29,7 cm c'est une somme de documents, dessins, poèmes, lettres, témoignages etc... qu'a rassemblé Robert Roman, pour constituer Le rêveur lucide, biographique riche et émouvant de Pascal Ulrich -1964/2009- artiste & poète protéiforme qui en à peine un demi-siècle a marqué le milieu de la poésie alternative. La globalité de son oeuvre, c'est évident à la lecture de Le rêveur lucide, est beaucoup plus proche de l'art brut, avec certains de ses "dessins" nous sommes pas loin de Gaston Chaissac. Ce qui frappe dans ses poèmes, textes ou lettres, certaines ici reproduites, c'est la fulgurance de l'expression d'une pensée cruellement lucide sur le monde et son humanité ou plutôt l'inhumanité. Ce qui traverse cette oeuvre bouleversante de désespoir, c'est une énergie qui transcende la laideur de toute une époque pour que l'Homme Pascal Ulrich au travers d'une production presque toujours frénétique, offre d'immenses moments de bonté, de beauté et de fraternité dans la crade réalité de nos quotidiens, à nous, ceux qui seront le croiser puis un moment s'arrêter pour non plus le voir mais le regarder, non plus le survoler mais le lire. L'Amour, malgré la désespérance, est omniprésent dans l'oeuvre de Pascal Ulrich alors déjà rien que pour CELA... Puis il y a tout le reste à cueillir si vous faites les pas à avancer pour vivre cette rencontre unique.

     LES EDITIONS DU CONTENTIEUX
Robert Roman
7, rue des gardénias
31 100    Toulouse