samedi 19 août 2017

ATTENTION ! RETOUR... via A.R's !

- ATTENTION !
Vous allez devoir Accuser Receptions
de nombreux retours
et CELA commence ce jour ! -

Dans le cadre des Mystères de Dwai, la preuve que Konrad (S)chmit(t)
a croisé Jean-ARthur Rimbaud rue de l'Abbaye-des-Prés...
...Et souvenez des Lettres du voyant !
IMG_1618.jpeg
L'hommage (Toussint-ducasse) de Lou Reed & The Velvet Underground
à Delmore SchwARtz
DELMORE SCHWARTZ 
Qui Ch'àrét coére chti'lal ?

Chanson hommage (Toussint-ducasse) de Lou Reed à Delmore SchwARtz

Christian-Edziré Déquesnes, rue de l'Abbaye-des-Prés à Douai,
là où visiblement les esprits de Jean-ARthur Rimbaud et KonRAd (S)chmit(t) 
se sont rencontrés et laissés une sainte trace... 

samedi 12 août 2017

IL N'Y EN AURA PAS POUR TOUT LE MONDE !


Une petite 20taine d'exemplaires sont encore disponibles, pour 4 euros port compris,
il n'y en aura donc pas pour tout le monde !

Le très épais supplément A.R 1. (un A.R 2. est prévu !), 
avec un cd consacré à Arthur Rimbaud, est encore disponible 
contre 7 euros port compris.
Il n'y en aura pas pour tout le monde.

Recherchés morts ou vifs, les enregistrements de Chés Déssaquaches, (2)Brokes,
étaient devenus introuvables...
...mais une extraction dans le vif des ARchives
de Ch-Edziré a donné lieu à une rétrospective
sur 2 disques compacts et le second étant du brut de décoffrages
(répétitions, enregistrement sauvages en public et même pour la première fois
des titres de Chés Eclichures. 
La brochure plus les 2 disques, 7 euros port compris.
Et comme les tarifs postaux NOUS assassinent, on VOUS propose
le Ffwl Lleuw n°10 + les 2 suppléments pour 15 euros port compris,
et avec une surprise en sus !
contact/renseignements : christian.dequesnes@sfr.fr

mercredi 12 juillet 2017

TOUSSINT-DUCASSES -2. Part 1 - Paris, Plailly-Mortefontaine, Tournai, Saint Amand-les-Eaux, Waziers, Douai, Lécluse, Amiens, Saisseval et Paris.



TOUSSINT-DUCASSES-2
[Toudi su l'coéchie/Toujours sur la route]
À Pierre Garnier




PROLOGUE

Por konminché, ch'vindrédi, in aù, Icell.e pi mi din not' carette, 
armonté vers ch'Nord
Pour commencer, le vendredi, on a, Icelle et moi dans notre vouture, 
remonté vers le Nord
Edpa' cheule G.P.M edzeur chés coéchies à ale ed Clamart 
dusqu'à Mortefontaine,
à travers la Grande Picardie Mentale sur ses chaussées de Clamart 
jusqu'à Mortefontaine,
In thiot molét avint, no's sonmes paché edpa' l'villache 
ed Plally edvin cheule thiote reue...
un petit peu avant, nous somme passé de par le village 
Plailly devant la petite rue...
...Du Puits au Loup, assurémint por mizote din l'Oise. 
Ch'ét bin, laù, 
...du Puits au Loup, assurément pour moi dans l'Oise. 
C'est bien, là...

...L'konminch'mint dech sud del G.P.M...
...Le commencement du sud de la Grande Picardie mentale.

Au théâtre de la RUE DU PUITS DU LOUP

 Acte 1. 

C’est par un vendredi jour de soupe aux clous                                                                                   Qu’éclot le  chant  d’une source en faïence 
La Morte Fontaine est ange dans le bleu du ciel
Elle tient dans sa main droite le livre des conséquences -                                                              
Le sursis sous la plume édentée du disque jockey inspiré      
Qui ne sait que trop la frayeur et l’essoufflement 
De la gamine en robe rouge et de son frère                                                                                           Cinéphile -Timburtonnien – Lui serrant fort la main, il l’entraîne 
À traverser en courant la rue du Puits du Loup 
Pour rentrer en La Musicale qui les accueille en chantant  
A to Z au Blues , histoire d'apaiser leurs âmes tourmentées - 
Il y a aussi ce Dragon en résisdanse guettant le                                                                                       Requiem du mondain des névroses qui portent atteinte à pudeur  
De la vertu électrique de l’invisible chaste fée Ficelle – 
C’est par un vendredi qui n’est plus aujourd’
Hui, mais un autre jour peut-être encore au cœur                                                                                 Encombré de nos souvenirs de jouets en sucre de coffre

Acte 2
Puis, là, on recommence enfin au début quand la bouche 
D’ une porte avide cherche le bon sens en courbe 
Droite alors que je me dédouble dans mon ombre psychique 
Projetée contre la vitre de l’écran de mon rétroviseur 
Mais soudain les trois coups retentissent annonçant qu’il est 
Venu le temps d’accueillir l'effaceur des glaces épicées 
De sucs gastriques qui viennent des entrailles d’animaux sacrés 
Qu'un turbulent peintre italien essaye d’apprivoiser en vain
En vers arithmonymes de 10.


...le commencemment du sud de La Grande Picardie mentale.
À Mortefontaine, in aù foét énne pose 
por arwettié énne moézon qu'in s'edvio
À Mortefontaine, on a fait une pause pour regarder une maison qu'on se disait
Qu'in alo' pététe l'acaté,  moé finaùl'mint nin ! 
À cose qué ch'ét pon chaù qu'in edzire démuché
qu'on allait peut-être l'acheter, mais finalement non ! 
Parce que c'est pas ça qu'on désire trouver
Portaint in vaù, in doét  y arteurné à Mortefontaine 
à cose qué Philippe de Nerval 
pourtant on vas, on doit y retourner à Mortefontaine 
à cause que Philippe de Nerval
E-pi surtoute Marcel Proust, i' allo'te souvint, 
laù, din in câtieu in vacainches...
puis surtout Marcel Proust, ils allaient souvent, 
là, din un château en vacances...
...Chaù, in l'conprind sins proùblème, tel'mint chés bio, 
amiteus pi caùlme Mortefontaine.
...Cela, on le comprend sans difficulté, tellemint c'est beau, amical et calme Mortefontaine
Pi vraimint pon lon ed Pari. 
À l'suit', in aù arpris l'coéchie por no's rinde à mon chés Belches,
puis vraiment pas loin de Paris. 
Par la suite, on a repris la route pour nous rendre en Belgique
Por Tourné exact'mint, é-pi din cheule caleur ! 
Pi qué caleur, rénondhious ed mahouse !
pour Tournai exactement, puis dans la chaleur !
 Et quel chaleur ! Mon de Dieu !
Moé i' fallo, edvain l'soér, déssaqué dech manikraque 
à photocopiaches to'tes chés feules 
mais il fallait, avant le soir, tirer de la machinerie 
à photocopier toutes les feuilles
dech liméroù 10 ed Ffwl Lleuw é-pi chaù s'pache toudi à Tourné
 din énne Grainde boutike
du numéro 10 de Ffwl Lleuw puis cela se passe toujours à Tournai 
dans une Grande boutique
Pi fabrike, reue ed chés émioliétes, 
à cose qué ch'ét moins quére qu'in Frainche é-pi 
et fabrique, rue des mouettes, 
car c'est moins cher qu'en France puis
Ch'ét in Wallonie-picarde adon coére in G.P.M, 
por mi ch'ét bin ainsin, ch'ét sinbolique !
C'est en Wallonie-picarde donc encore en G.P.M, 
pour moi c'est bien de la sorte, c'est symbolique !
À cheule suite, in ét ardévallé à not' créchage tros étoéles 
à Sint Amand-edzeur-ios,
À la suite, on est redescendu à notre hôtel trois étoiles 
à Saint Amand-les-eaux,
ch'ét in Frainche moé toudi étou in G.P.M ! 
In éto' à l'fos to't flake, s'cran, bin fin mat' quoé !
c'est en France mais toujours encore en G.P.M ! 
On était à la fois tout mou, à bout, bien épuisé quoi !

- La Tour Abbatiale en Saint Amand-les-Eaux
où repose l'âme de Sainte Eulalie -
- Ffwl Lleuw n°10 -
À not' créchage, no's no's sonme vrémint bin arposés
é-pi ch'étot l'joer' d'm annivérsére...
À notre couchage, nous nous sommes vraiment bien reposé 
puis c'était le jour de mon anniversaire...
Adon in s'aù armi in kémin por no's rindre à Dwai 
à cose qué l'p'us viu ed mé tros fius...
Alors on s'est remis en chemin pour nous rendre à Douai 
car le plus âgé de mes trois fils...
I' no's avo' acq s'belté ed Valéne, s'feume, 
qu'ale savo edpi seul'mint énne thiote pété ed joers...
Il nous avait avec la jolie Valéne, sa femme, 
qu'elle savait depuis peu, une petite poignée de jours...
Qu'ale avo' à forche d'in bio ouvrache mis din s'poke ch'diploùme 
por povoér ouvré...
Qu'elle avait à force d'un bel ouvrache mis dans sa poche le diplôme 
pour pouvoir travaillé...
À éduké chés thiots nazus ; Valéne pi Simon, ed nazus, 
i's z'in-n'aù edjà deux à eusses...
À éduqué les petits enfants ; Valéne et Simon, des enfants,
 ils en ont déjà deux à eux...
Ch'ét mé thiotes-fihles, Zoé pi Leelou, 
qu'ales sont étou adorapes qué m'biéle-fihle...
C'est mes petites-filles, Zoé et Leelou, 
qui sont aussi adorables que ma belle-fihle...
Tertous' insanne, in aù foét l'fiéte, 
chaimpagne por ch'diploùme ed Valéne,...
Tous ensemble, on a fait la fête,
champagne pour le diplôme de Valéne,...
Gatio' au chitrons por mé soichante pi in ains, 
acq edzeur chés bougies qué j'aù so'flé...
Gâteau au citron pour mes soixante et un ans, 
avec dessous les que j'ai soufflé...
Aveuck Zoé pi Leelou, à côté ed mi, 
ales so'flo'te in moéme tinp qué mi.
Avec Zoé et Leelou, à mes côtés, 
elles soufflaient en même temps que moi.
À cheule suit', j'aù to't douch'mint co.vert chés kado 
qué tertous' i's m'ont o.fért...
À la suite, j'ai tout doucement ouvert les cadeaux 
que tous ils m'ont offert...
In bio porte-feules por ringé mé paplars 
pi in thiot porte-mo.né por chés doupes...
Un beau porte-feuilles pour ranger mes papiers 
et un petit porte-monnaie pour les pièces...
Coére i' y avo énne invelope to'te bleuze, j'l'aù o.vert', 
eddin i' y avo deux tikés ed plaches...
Encore il y avait une enveloppe toute bleu, je l'ai ouverte,
 dedans il y avait deux tickets de places...
Por mi d'alé vir' pi acouté, chl'anné proùchaine d'alant, 
à mon chés Inglés, à Brighton...
Pour moi aller voir et écouté, l'année prochaine qui vient, 
en Angleterre, à Brighton...
Acq m'Icelle, in Brighton, cheule vi.le ed chés mods, ch'canteus 
qu'in s'pote l' "modfather"...
Avec mon Icelle, en Brighton, la ville des mods, 
le chanteur que l'on surnomme le "modfather"...
In Inglé, modfather, ch'ét por dir' l'père ed chés mods 
moé chi t'é n'soét nin quéche chés mods...
En anglais, modfather, c'est pour dire le père des mods 
mais si tu ne sais pas quoi c'est les mods...
Takavir', arwet'tié ch'film Quadrophénia 
qu'l'in doét à Pete Townshend ed chés Who...
Tu n'a qu'à voir, visionné le film Quadrophénia 
que l'on doit à Pete Towshend des Who...
Chti'lal, ch'ét l'modgraindfather é-pi li conme Paul Weller, 
ch'ét sin nom à ch' "modfather"...
Celui là, c'est le grand-père des mods puis lui comme Paul Weller, 
c'est son nom au modfather...
Pete Townshend pi Paul Weller 
j'aù brainmint kére leu' muzike ed mods à eusses deusses...
Pete Townshend et Paul Weller
 j'aime énormément leur musique de mods à eux deux...
Adonc alé invir' Paul Weller, à Brighton, din cheule vile ed chés mods ! 
Qu'ale istoére...
Alors aller voir Paul Weller, à Brighton, dans la ville des mods ! 
Qu'elle histoire...
J'aù pu qu'a m'acater in scooter ! Moé pététe qué l' p'us incruyape, 
ch'ét l'soér moémé !
J'ai plus qu'a m'acheter un scooter ! Mais peut-être que le plus incroyable, 
c'est le soir même !
À l'ducasse ed Gayant à Dwai,
 j'su arkéu edzeur in viu mod ed dix-neu'-chinquante-quate...
À l'ducasse de Gayant à Douai,
 je suis retombé dessus un vieux mod de dix-neuf-cinquante-quatre...
François, ej' n' conosso' pon chl'onme laù. 
Asteure, j' l' conno... Vlaù, l'foto !... TAKAVIR !
François, je ne connaissais pas cet homme là. 
Maintenant, je le connais... Voilà, la photo ! TU N'AS QU'À VOIR !
Moé ch'ét nin toute ! J'aù vu d'ôtes coses inproùbapes, 
ch'soér laù edzeur l'ducasse ed Gayant...
Mais che n'est pas tout ! J'ai vu d'autres choses improbables, 
ce soir là sur la ducasse de Gayant...
À suivre...
- Modgraindfather et modfather en Grande Picardie Mentale,
Tee-shirt blanc et quadrophéniain, François, certainement le plus vieux mod de Douai
et les environs. Tee-shirt noir et lunettes Steve McQueen & modern-class, Ch-Edziré de Douai.

Paul Weller, le véritable modfather, &
 Pete Townshend (The Who), l'unique modgreatfather.


...Pi ch'ét nin toute, j'aù démuché edzeur cheule ducasse ed Gayant 
in thiot manéche por chés nazus
...Puis ce n'est pas tout, j'ai déniché sur la ducasse de Gayant
un petit manége pour les enfants
Acq in Dranclure-vért conme chti-lal dech poéy ed Galles
abon ej' m'su artreuvé edzeur à teurner aveucq li pi Zoé, Leelou,
étou ploein ed binbins (Binbin ch'ét nazu ed Gayant)...
...Avec un dragon tout vert comme celui là du Pays de Galles
ensuite je me suis retrouvé dessus à tourner avec lui et Zoé, Leelou,
aussi plein d'enfants de Gayants...
...E-pi j'aù aflaté l'edsu dech cabu dech Dranclure-vért,
à ch'moùmint laù, énne àrson pon cruyape m'aù touzoute armuée,
ch'Dranclure-vért, i' m' dvio...
...Puis j'ai carressé le dessous du crâne du Dragon vert,
à ce moment laù, une énergie pas croyable m'a entièrement remuée,
le Dragon vert, il me disait...

..."Ti, Edzié, ej' t' conno bin, t'aù edjaù tel'mint été reuler tin bilho 
edzeur chés coéchies ed min bio poéy, ké t' l' sé chl'inportainche
ed chés parlaches ed no' taïons, ej' s'ré toudi edpa ed m' forche ed gayant
acq ti quaind t's'ra edmain pi to' chés su'lein'dma 
toudi su' chés coéchies d'eute Grande Picardie din eute tiéte, por toudi !
Vaù, min pore fiu, min Caùmarate ! Ch'ét Merrdynn, 
ch'ét li, t'é vaù l' arvir' edmin, ki t'aù to't bayé 
pi étou Excalibur din tin tcheur. E-pi edmin, in reulant por Anmiens
t'vaù traùvérché ch'vilache ed l'Ecluse, i' foét, laù, 
foére énne toussin-ducasse à chés moétes Paul Verlaine 
pi Jean-Arthur Rimbaud ; ej conpte edzeur ti.
Adé, min Caùmarate."
..."Toi, Désiré, je te connais bien, tu as déjà tellemint été rouler ta bosse
dessus les routes de mon beau pays, que tu le sais l'importaince
des parlers de nos ancêtres, je serai toujours de par ma puissance de géant
avec toi quand tu seras demain et tous les surlendemain
toujours sur les chaussées de ta Grande Picardie Mentale, pour toujours !
Vas, mon pauvre garçon, mon Camarade ! C'est Merlin,
C'est lui, tu vas le revoir demain, qui t'as tout donné
et aussi Excalibur dans ton coeur. E-pi demain, en roulant pour Amiens
tu vas traversé le villache de l'Ecluse, il faut, là,
faire une hommage posthume aux maîtres Paul Verlaine
et Jean-Arthur Rimbaud ; je compte sur toi.
Salut, mon Camarade."
GAYANT, EXCALIBUR-PICARDIA & CH.EDZIRE,
- 8 juillet 2017-Dwai -

Ch-Edziré, à chl'Ecluse, l' 8.7.2017
edvaint l'maézon d'où Paul Verlaine v'né in vacainches
pi laù Jean-Arthur Rimbaud ét v'nu l'arjoindre p'us d'énne fos...
Ch-Edziré, à l'Ecluse, le 8.7.2017
devant la maison où Paul Verlaine venait en vacances
et là Jean-Arthur Rimbaud est venu le rejoindre plus d'une fois...

...E-pi, l'moéme joer, chl'apré-midi, Ivar Ch' Vavar pi Ch-Edziré étote insanne 
por dévalé duska Saisseval ; laù, i's avainche edsou l' solé
duska l'tière dormoére d'où ét ingrinvé Pierre Garnier...
...E-pi, le même jour, l'aprés-midi, Ivar Ch' Vavar et Ch-Edziré étaient ensemble
pour descendre jusqu'à Saisseval ; là, ils avance sous le soleil
jusqu'à la terre dormoire où est enterré Pierre Garnier...
...To's chés ozios, tertous insanne, i's cantote...
...Tous les oiseaux, tous ensemble, ils chantaient...
...E-pi edzeur l' kémin dech l'artour,
ch'Leu-blainc, i' éto laù, 
conme del néche din chl'été
 dech anniversére d'Edziré ed Gayant
pi ch'Oizelle, à v'nir, in sileinche canto.
...Puis sur le chemin du retour,
le loup-blanc, il était là,
comme de la neige en été
de l'anniversaire d'Edziré de Gayant
et l'Oiselle, à venir, en silence chantait.

CHEULE FOS PROÙCHAINE CHEULE RINCONTE 
D'ELMORE D. , CH'CANTEUS ED BLEUZE IN WALLON
ACQ CH-EDZIRE, CH'CANTEUS ED BLEUZE IN PICARD.

samedi 8 juillet 2017

GAYANT POUR EDZIRE !


La road-movie picarde d'Icelle et d'Icelui,
ils sont allés, hier, à Mortefontaine et Tournai
[le n°10 de Ffwl Lleuw, avec ses deux suppléments et 3 cd est paru.]
Aujourd'hui, ils sont à Saint Amand-les-Eaux et Douai,
C'EST GAYANT POUR EDZIRE !
Demain, ils seront à Amiens et Saisseval. 

J
-- Avec Carole 'Icelle' Carcillo,  Cleira Ceira,  Cheryl Penn, Ivar Ch'Vavar, Gilles Laffay,
Robert Jourdain, Philippe Blondeau,Jason Monard, Docteur Norbert-Bertrant Barbe,
               Carl 'Carlo' Sonnenfeld, Pascal Lenoir, Philippe Lemaire, John M. Bennett,
Bruno Sourdain, Jean-Luc Casamian & Ch-Edziré 'Icelui'  Déquesnes.
38 pages + une enveloppe surprises ! Prix : 6 euros port compris -
  - Autour de Jean-Arthur Rimbaud,ce supplément de 56 pages, dossier A.R 1,
[un second est prévu pour septembre/octobre) est constitué d'archives de revue-zines
et sonores de Christian-Edziré Déquesnes  et il y redonne notamment le travail
de Jean-Luc Caamia, en 2006, avec Ré-apparition pour le n°1 de la revue Passages
  
et aussi le PASSAGES... d'Ivar Ch'Vavar pour le n° LE JARNIER OUVRIER, en 1999,
avec la participation d' Emma Quersin, Carole 'Icelle' Carcillo Déquesnes, Ivar Ch'Vavar
Jean Luc Casamian, Christian-Edziré Déquesnes et de S.O..D.A 2017.
 et tous les reproduits à l'identique - Prix : 8 euros port compris -

- Supplément de 16 pages, 2 cd + enveloppes de surprises de 6 pages ;
documents qui retracent l'aventure picarde, poétique et musicale
de Christian-Edziré Déquesnes, avec de nombreux inédits
sonores de Chés Déssaquaches, (2)Brokes, Chés Eclichures
et même des enregistrements en solo, notamment les reprises
de Libellules de Jean-Louis Murat et
Mon coeur te dit, je t'aime de Frédéric François.
Prix : 8 euros port compris.
À noter pour ce supplément les participation
de Carole 'Icelle' Carcillo Déquesnes, Martial Quignon,   
Alain Marc et même une ré-apparitions de Konrad Schmitt.

POUR L'ENSEMBLE DU N°10 de Ffwl Lleuw, ses 2 supplèments
et ses surprises Prix : 15 euros port compris.
ABONNEMENT à Ffwl Lleuw pour un an, soit 4 numéros
et leurs suppléments : 30 euros
Pour plus de renseignements contactez Ch-Edziré
via christian-déquesnes@sfr.fr

lundi 3 juillet 2017

ANNE KAWALA

Née en 1980, diplômée des Beaux-Arts de Lyon, le travail d’Anne Kawala interroge les rapports qu’entretiennent, anthropologiquement, historiquement, politiquement, formellement, oralité et scripturalité. Il interroge également la dialectique entre genre (gender) et genre (genre). Cette recherche se traduit à la fois par des publications papiers et des formes performées, orales, scéniques. Son premier livre, F.aire L.a F.eui||e,  a été publié  en 2008 (éd. Le Clou dans le Fer). Régulièrement invitée dans des festivals internationaux et à des résidences, elle collabore aussi avec musicien,nes, metteur,ses en scène et chorégraphes. Récemment publiés : Le déficit indispensable  (screwball) (Al Dante, 2016) et Au cœur du cœur de l’écrin (Lanskine, 2017).


LSD1 LE SOUCI DU DÉTAIL (premier volume)

Anne Kawala, Christophe Manon, Manuel Daull, Nathalie Michel / Joël Hubaut

33t avec double sillon parallèle | 2017
LSD1 propose quatre rencontres à la fois fortuites et parallèles d’écrivain(e)s d’écritures contemporaines. Chaque face du disque présente deux auteur(e)s à la fois. Par le procédé de gravure à double sillons parallèles, la lecture devient aléatoire. Selon la position de la tête de lecture, se lance l’une ou l’autre des deux voix. Écriture et oralité, lecture et déclamation, sont les enjeux de ce projet. Il sera prolongé de deux autres éditions avec huit autres auteur(e)s.
Se voulant un art de la parole plus que de la poésie sonore, LSD1 a pour visé un travail sur le langage  poétique et musicale.  Au travers de l’écoute, le texte est la voix de l’écriture.

vendredi 30 juin 2017

HOMMAGE PAPILLON À PIERRE GARNIER

Chaque regARd croisé est une planète
où NOUS n'irons jamais
et pARfois c'est exactement CELA
notre désespoir.
d'après une très courte chanson
d'Yves Simon.

Le lièvre (aux Papillons) courbe
(avec mes lunettes Steve McQueen,
demain à Rochefort-sur-Loire Vivant Poème,
je vais voir le Papillon-Garnier)
C'est aussi l'infini l'éternité


Langage des moulins : RASSEMBLEMENT
Le vers de l'unique poème du RASSEMBLEMENT demeure
à deviner dans le silence des outils du Moulin des Loups
Ffwl-Lleuw !
fait dans le sens du silence le cri du Papillon
entendrez-vous choeur-istes hystériques connasses
LE CRI DU SENS DE SILENCE DU PAPILLON

jeudi 29 juin 2017

INKE - UN EVENEMENT ! PIERRE GARNIER


L'oeuvre de Isle et Pierre Garnier
telle un océan spatial est immense ;
ensemble ils ont inventé pour la Poésie
et l'Humanité le Spatialisme.
Cherchez et allez à la découverte
de CELA ! 

PIERRE GARNIER - 1928-2014.
thiots po.ènmes in picard
por ech maristér pi zz'écoliés
si i sont coére laù
----------------------------------------------------------------------------------------------------2004
- Deux exemplaires, retrouvés, sont disponibles,
contactez NOUS ! christian.dequesnes@sfr.fr

petits poèmes en picard
pour le maître et les écoliers
s'ils sont encore là
2004___________________________________________________________________

À sa Lumineuse manière le Maître est toujours là
et les écoliers sont heureux ; 
ch'ét l' "INKE" !
Un livre incroyable, inespéré, résultat du travail des élèves de  la classe de Première L
du Lycée Lamarck d'Albert qui ont composé des poèmes spatialistes à partir du Picard
si cher à Pierre Garnier.
[...] Mon père a été, durant toute sa vie, enseignant au lycée. C'est même peut-être là
qu'il a pris conscience, toujours dans ces bouleversantes années 60, que le picard
appartenait à l'humanité et pas seulement aux Picards. Certainement aurait-il été heureux
et touché de voir des lycéens d'un siècle qui le préoccupait se saisir des mots de leur pays
pour les projeter dans l'universel [...]

samedi 24 juin 2017

Carole 'ICELLE' & Christian-Edziré 'ICELUI' Déquesnes


Le sursis en conséquence 
de Carole Carcillo Mesrobian
-Les Editions du Littéraire.
Trop souvent ce qu'il demeure des mot de la poésie ne prouve rien sauf si seulement il y a corridors pareils à de lumineux passages comme en exemple celui qui de par l'annonce du toujours le soleil des Hommes-en-noirs étrangleurs des certitudes en plaine de Picardie invisibles pourtant à jamais présents sur la chaussée... Toudi su l'coéchie... Ils conduisent l'iceux couple jusqu'en la rue de l'église de Mortefontaine au Logis dech solé ed chés lanchrons àrlanchants pour nous avertir à nouveau que les mots du miracle des lignes de Carole 'Icelle' effacent les insultes au cerveau et à la peau de l'innocence à l'Or de Lénore forger le formel démenti afin d'avertir la faussement initiée des mots de criardes craies sur fond noir que la fille n'est pas d'addictions effrontées, ni le fils Dollar Narcisse car Madame la déguisée-artiste vaguement Gizizi Star-Trust n'a que le goût mauvais goût en baudruche de pacotille à se vouloir faire voir et encore ridicule de se penser chamane mais n'est pas Sacha Man, ni Andréa Paradise qui veut et les toujours savoir sourds à la musique des fils d'or de l'Ayayayayaya du peintre situationniste de la Grande crétinerie de la Picardie Mentale, Konrad Schmitt, l'unique qui vaille que vaille travaille à la manière du Roi Arth si invisiblement que nul à l'exception de Saint-Marcq, pour le moment, et élus qui le présentent, auront la révélations que les mots du soleil de pissenlits éclairants et ceux d'Icelle sont à contre page par son partage de son arts vers les plus pauvres, humbles afin de leur offrir l'ascension des connaissances hautement éveillées à l'amour suprême et que l'Univers me pardonne mes fautes et les vôtres de par Le sursis en conséquence. 

Bien et trop souvent ce qu'il demeure des mots de la poésie démontre rien sauf si tels ceux d'Icelle les vents de l'Univers soufflent jusqu'en le plus profond de nos regards et de nos regrets les perles étoilées de l'Humanité et bien au delà de la conséquence de son sursis, en quelque sorte, une Nova pour une Révolution d'un nouvel agencement des cailloux de sable, brille à jamais. Ce livre sacré est magique, il annule le mal qui le et nous côtoie.
Christian-Edziré 'Icelui' Déquesnes

Disponible via les lignes de vente d'Amazon.

******

FABULEUX ! L'ANGE DE CARDIFF SE REBIFFE !
- 2000, SO THE ANGEL !
S.O.D.A 2000

"Il est urgent que l'art (re)devienne la dérisoire bagatelle qui annule les certitudes prétentieuses. reconquérir la poésie ordinaire... Une paire de ciseaux, des bâtons de colle, des prospectus touristiques, des vignettes postales... découper, assembler, détourner. Ecrire sur des vieux cahiers d'écolier récupérés dans les fonds des tiroirs de l'enfance, dans les poubelles de l'adolescence"
-
Extrait de : Les Lettres de la nuit de Christian-Edziré Déquesnes - 1999, S.U.E.L.

[...]Le MAIL ART, "l'art" comme un jeu sans prétention, à la portée de tous [...] 2000, SO THE ANGEL est un montage-collage de Christian-Edziré Déquesnes "déssaqué" (tiré de la tripe) en l'an 2000 [...] Le MAIL ART est un mouvement créatif , international, informel, totalement libre et indépendant. Poésie concrète, visuelle, interactive ; héritière de pratiques apparues avec le dadaïsme, les surréalistes, le mouvement Fluxus, le Lettrisme, le situationnisme (creusé de la plastique-esthétique qui s'imposera via le mouvement de révolte de mai 68) et surtout auparavant via la beat-génération.

vendredi 23 juin 2017

A.BRISSIAUD, P.BLANC, F.CARPENTIER & CH-ED. DEQUESNES

 
Jusqu'au coeur - 2017, d'Alain Brissiaud
collection Les Hommes sans Epaules
LIBRAIRIE-GALERIE RACINE-PARIS
           Le fragment n'existe plus du poème. Relié au cosmos, au rythme de l'Univers, le souffle essaimé par la puissances des images tracées par la langue d'Alain Brissiaud ouvre aux horizons inexplorés d'une dimension sacrée, celle de l'Art, lorsque la Littérature existe, encore, à nouveau. L'évocation du paysage et la rencontre amoureuse deviennent supports d'un questionnement sur le rapport au monde et au sens. Au-delà de l'épaisseur référentielle du langage, et bien ailleurs que dans sa trame autotélique, cette poésie est le lieu de l'invention et de la conscience tout à la fois. Lyrique s'il en est, le verbe n'en propose pas moins un renouvellement du genre. Loin des confessions intimes, la parole devient outil de connaissance, lieu d'un constat, celui de sa propre précarité, lorsque ses bribes, ses assertions, ses questionnements et ses affirmations aboutissent à l'évidence de son impuissance à rendre compte de l'absurdité de l'existence. Pour autant Alain Brissiaud n'est pas un poète de la discontinuité, du séisme et de la dislocation du langage. C'est là le tour de force, la magie, car dans l'emploi d'une syntaxe dont il préserve la structure, les champs lexicaux déployés de manière antithétique se font métaphore de ce désir d'être au monde et de l'impossibilité d'en habiter les espaces. Sourde alors l'horizon d'une transcendance, pas celle qui mène à une mystique, mais celle issue du cri fertile révélateur de la puissance des gouffres. Jusqu'au coeur, celui-là même d'où se dévoile la fragilité du langage, mène la poésie au-delà du silence.
Carole Carcillo
15 euros - Librairie-Galerie Racine, 23, Racine - 75006  Paris.

PLAT DU JOUR - 2017, de Francis Carpentier & Christian-Edziré Déquesnes
Editions : Les cahiers du Petit Curé
Plats du jour fut d'abord publié sous la forme d'un supplément du numéro 7 de la revue : Ffwl Lleuw qu'anime Christian-Edziré Déquesnes, l'infatigable moulangeur de création littéraires, qu'il meule et blute en musique dans son moulin du Puits du Trou au Loup. Bien que cette première édition ait rapidement été épuisée la table d'hôtes est restée ouverte : à l'heure où Les Cahiers du Petit Curé prennent le relais de sa diffusion sur papier l'intégrale de son contenu, enrichi d'enregistrements originaux et de photos et de photos, a été mis à la dispositions des geeks et autres surfeurs du web, au-delà de la galaxie Gutenberg, via blog Flwl Lleuw, url suivant : http://orchestrophone.blogspot.blogspot.com.

les préparations de ce livret résultent d'une correspondance soutenue entre Christian-Edziré Déquesnes et Francis Carpentier, le premier adressant au second des cd tirés de sa collection d'enregistrements de blues, en échange de quoi celui-ci lui retournait au fur et à mesure les vers qu'il en tirait. C'est ainsi que de coué en paielle les poèmes inscrit au menu figurant à la page suivante ont été élaborés par Francis Carpentier dans sa cuisine d'Angers, à l'exception du quatorzième, qui donne son titre à l'ensemble, lequel fut inspiré, soufflé à l'oreille de Christian-Edziré Déquesnes par le chanteur Arno Hintjens. Ensuite, pour accommoder le tout, le moulangeur de Ffwl Lleux a puisé dans son Orchestrophone les ingrédients biographiques et les épices de références discographiques de blueswomen et bluesmen auxquels Plats du jour rend hommage.
Flanjou

7 euros (port compris - Les tarifs postaux NOUS assassinent)  - Contact : christian.dequesnes@sfr.fr


 
La mer de méthylène - 2017 de Patrice Blanc
Editions : Le contentieux

Patrice Blanc est né en 1956 dans la région parisienne. Il découvre la poésie allemande avec Georg Trakl, ainsi que la poésie d'Amérique avec Walt Whitman ; deux monstres qui lui ouvrent les portes de la création.
En 1975, il écrit : "Le sang du jour" son premier recueil de poèmes, qui sera publié en Belgique  30 ans plus tard. Viendront une dizaine de titres, dont un livre d'artiste : "Signes possible d'une trahison"  illustré de peintures de Jacques Coly. Plus tard "Dans les draps des morts" marquera son oeuvre d'une angoisse à vivre profond. "La mer de méthylène" publié aujourd'hui relève encore de sa passion pour le néant poétique qui l'habite.

[...]Patrice Blanc n'est pas un marrant. Il a essayé pourtant. Les mots même n'ont pas bronché. Patrice Blanc est un façonneur de songes ciselés, un joaillier de l'expression. [...] Définir l'écrit ses écrits est restrictif, pas un compliment [...] Le plaisir ne peut se définir...
Didier Trumeau
10 euros - contact : éditions  Le contentieux - 7, rue des gardénias -31 100   Toulouse.